Message de vigilance face aux incendies sur les exploitations agricoles

 

Ces dernières semaines de nombreux incendies se sont déclarés sur les exploitations agricoles de la Drôme, souvent dus au stockage du fourrage ou aux pratiques d’écobuage.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus à de nombreuses reprises afin de maîtriser ces incendies dont les conséquences économiques et matérielles sont souvent lourdes.

Nous souhaitons aujourd’hui en appeler à la vigilance de chacun, compte tenu en particulier des fortes chaleurs attendues au mois d’août qui auront pour conséquence d’aggraver les risques d’incendie.

Quelques conseils pratiques peuvent être mis en place aisément et à faible coût afin de prévenir et de limiter de manière significative ces phénomènes d’incendie.

En effet, une partie importante des incendies est causée par l’auto-inflammation des ballots de paille en fermentation. Une durée de stockage sur le champs d’un mois est recommandée pour la stabilisation du fourrage. Au delà d’un mois le fourrage peut-être stocké dans des hangars et leur température contrôlée fréquemment.

L’utilisation d’une sonde thermométrique (dont le prix est modeste : <250 €) permet de mesurer la température au cœur des balles de fourrage. La température normale de fermentation est comprise entre 30 et 45 degrés Celsius avec un taux d’humidité inférieur à 20 %.

Si la température mesurée dépasse 45 degrés Celsius, des mesures plus rapprochées doivent être réalisées afin d’éviter tout phénomène d’auto-inflammation. Au delà de 60 degrés Celsius, les balles de fourrage doivent être sorties du bâtiment et stockées au champ en différentes piles distantes de 1,5 fois la hauteur de chaque pile (avec un minimum de 10 mètres de distance). Dans ce cas il est conseillé aux exploitants agricoles de recourir à l’assistance des sapeurs-pompiers.

Un soutien du SDIS dans la mise en œuvre de ces mesures peut être sollicité.